Ses conséquences

La désertification du Sahel, un processus toujours en cours.

Ecobuage sahel 2010Au Sahel, les pratiques extensives se sont donc développées avec l’augmentation de la population et de ses besoins prélevés dans le milieu naturel ; faisant ainsi reculer le Sahel de 250 Km vers le sud durant le XX° siècle ! Car ce n’est pas le Sahara qui avance, mais les zones jusque là non désertiques qui reculent, laissant la place au désert.

Ce processus de dégradation du Sahel s’est accéléré à partir des années 60. Les populations sahéliennes, de plus en plus nombreuses, entrent dans une logique d’augmentation de la production et de la consommation, mais sans abandonner leurs techniques ancestrales d’agriculture extensive. Cela s’est donc fait au détriment du milieu naturel par des pratiques dites minières :

  • La coupe anarchique du bois pour alimenter les villes,
  • Les feux de brousse et l’écobuage des champs qui privent le sol de sa source d’humus,
  • La dégradation du sol par l’agriculture vivrière ou commerciale,
  • Le surpâturage par la divagation des animaux qui ne permet pas aux arbres et à la savane de se régénérer.

Il en résulte de grands dommages pour l’environnement et par voie de conséquence pour les hommes, dommages tels que :

  • Dégradation biodiversité SahelLa pénurie d’eau, perdue par ruissellement et par assèchement des nappes phréatiques,
  • La disparition de la biodiversité (flore et faune),
  • Les famines et la paupérisation du monde rural,
  • L’exode vers des villes surpeuplées et inconfortables,
  • L’exode vers des régions plus fertiles où naissent des conflits fonciers.

Reboisement haie mixte burkina FasoLa résolution de ces problèmes complexes ne peut se faire que de façon solidaire et en s’inscrivant dans le temps ; les ruraux du Sahel ayant à faire le bond technologique que l’Europe a mis cinq siècles à faire, depuis les graves crises alimentaires du XIV° siècle jusqu’à la dernière famine d’origine climatique au milieu du XIX° siècle. Bien qu’ayant des acquis technologiques qu’ignorait l’Europe de la fin du Moyen Âge, nous avons devant nous plusieurs décennies de travail pour relever ce défi de la désertification du Sahel.

Translate »